Méfiez-vous toujours de votre voisin.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une ballade pour l'inspiration ? [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Où qu'elle est ma bombe ?

Délits : 809
Date d'arrivée : 21/10/2013
Age : 23

Description fédérale
Crime: attentats pour sauver les pinguins
Toutes ces petites choses à savoir:

MessageSujet: Une ballade pour l'inspiration ? [libre]   Mer 13 Nov - 21:44

Le lac, un bien bel endroit, si on néglige ce qui se trouve au fond.

Naéra se dirigeait actuellement vers cet endroit ou elle pouvait se reposer de la pression de son laboratoire devenu en une journée un véritable capharnaüm ou même une chatte ne retrouverait plus ses chatons.
Elle se dirigeât donc vers un des meilleurs points de vue, une petite falaise surplombant le lac, pour profiter d’un malheureusement court spectacle. Pour elle voir le lac se colorer de milles couleurs lors du coucher du soleil était un des plus beaux spectacles qu’elle pouvait apercevoir, le deuxième étant les feux d’artifices.

Les explosions et leurs couleurs, l'avaient toujours fasciné, depuis toute petite elle adorait ces fleurs colorées qui se dessinaient dans le ciel, et juste avant, le suspense de l'attente, le frisson de l'explosion, "tant de sensations dans une si petite sphère" songeât-elle, en regardant la mini-bombe qu'elle venait de sortir de sa poche et de la lancer pour la faire exploser. Elle observa fascinée la petite boule de lumière qui venait de se former à quelques pas d'elle.
Depuis la veille, elle se devait de fournir le meilleur d'elle même pour satisfaire l'étrange commande d'explosifs qu'elle avait reçu.

"je me demande qui pouvait bien vouloir tant d'explosifs"

Naéra connaissait la plupart de ses clients, mais il arrivait souvent qu'elle retrouve des commandes dans ce qui lui servait de boite aux lettres. Sauf que pour cette commande, elle ne trouvait plus rien qui aurai pu l'inspirée, même ce chat violet après duquel elle courrait souvent.
Cependant, cette promenade, lui permit  de retrouver l'inspiration, elle avait encore jusqu'à l’aube pour la finir, et la livrer à l’adresse désirée.

Heureusement qu'elle avait presque toujours son matériel avec elle ainsi qu'une bonne lumière, elle s'installa donc sur les bords du lac et se mit au travail pour que l'inspiration ne parte pas.
Une bombe rouge, une violette, une cyan, une dorée, une qui exploserait en forme de fleur de cerisier et pourquoi pas quelques bombes exotiques telles une rose senteur fraise, ou une marron orangée senteur caramel. Naéra avait la connaissance, il ne lui restait plus qu'a créer ces œuvres d'arts.

La soirée se promettait d'être explosive.


Je souhaite faire sauter le monde, mais le monde serait moins drôle s'il n'existait plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Laisse-moi dessiner ta noirceur.
Laisse-moi dessiner ta noirceur.

Délits : 2010
Date d'arrivée : 14/08/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Une ballade pour l'inspiration ? [libre]   Mar 3 Déc - 21:52

Les heures se suivent, mais ne se ressemblent pas.

Jack venait de faire cette expérience ce jour-même. Il était en train de dormir tranquillement sur l'herbe à proximité du lac... A la base, il avait juste voulu s'allonger et observer le ciel tandis que ses pensées erraient au fil de son imagination ô combien débordante. Mais le silence de l'endroit et la fatigue avaient fini par avoir raison de lui et il s'était assoupi. Il dormait du sommeil du juste comme on dit. Et pourtant, à peine quelques instants plus tôt, ce même jeune homme aux airs si serein qu'on aurait dit qu'il n'avait jamais eu le moindre problème dans sa vie avait manqué de la perdre au cours d'une des fréquentes bagarres qui font le charme d'Underland. Il n'avait pourtant rien demandé, le grec. Le fait est qu'il s'était encore retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Quelle poisse il pouvait avoir quand même. Enfin, ça aurait pu être pire, il aurait pu y rester. Mais il commençait à avoir l'habitude de ce genre de situation. Il avait donné quelques coups e poings purement défensifs aux idiots qui se présentaient de façon un peu trop agressive devant lui et il s'en allait tandis que d'autres personnes tentaient d'étrangler ou de poignarder leurs camarades. Encore des guignols qui avaient voulu montrer qu'ils étaient invincibles... pour ceux qui avaient fini étalés par terre au bout de trois coups, c'était peu crédible. Enfin, Jack avait eu la lucidité de partir pendant que personne ne le regardait. Lucidité et surtout profond désintéressement pour ce qui se passait sous ses yeux. Oui, ce devait plutôt être ça. Parce que le fait que Jack puisse être lucide est une théorie qui n'a jamais été prouvée mais qui a été de nombreuses fois remises en doutes. Enfin...ça faisait une belle bande d'abrutis... comme s'il allait rester pour observer des idiots s'entretuer. C'est pas qu'il avait autre chose à faire mais regarder le soleil se coucher était bien plus intéressant.

C’est donc suite à cet après-midi bien mouvementé qu’il avait décidé de passer la fin dudit après-midi dans un endroit un peu plus calme.

Et nous voilà au bord de ce fameux lac. Curieux endroit. C'est ici que la plupart des habitants d'Underland arrivent, mais c'est aussi là que la plupart des habitants finissent. Mais revenons-en à Jack qui faisait des rêves paisibles sur des squelettes qui jouaient au poker en misant leurs os de doigts (les perdants étant les premiers qui n'arrivaient plus à tenir leurs cartes) au milieu d'un volcan Islandais. Après tout, libre à chacun de jouer au poker où il veut. Et c'est sur une splendide éruption volcanique que Jack ouvrit les yeux. Et la première chose qu'il vit fut... une éruption volcanique ?! Euh non, c'était une explosion. S'il y avait des volcans en activité à Underland, ça se saurait. Et une éruption volcanique dans le coin, ça ne risquait pas de laisser beaucoup de survivants. Tient, ce serait une idée que pourraient avoir les gens d'en-haut ça, si un jour ils voulaient se débarrasser de cette prison et de tout ceux qui sont dedans. Mais déjà, il faudrait deux-trois scientifiques fous pour réaliser cet exploit. Mais comme ils finissaient tous à Underland, pas de soucis à avoir de ce côté-là. A moins qu'ils n'engagent alors une tonne de scientifiques normaux. Mais qui dit scientifiques normaux dit gens normaux, donc qui sont attirés par l'argent. Et pour payer toute cette bande de surdoués en blouse, bon courage. Les gens du gouvernement n'auraient plus qu'à organiser des ventes de cacahuètes pour financer ça. C'est les vendeurs de cacahuètes qui vont être contents. Les éléphants, beaucoup moins. Ils pourraient se rebeller parce qu'on leur pique leur nourriture préférée. Et on verrait des éléphants en furie détruire Londres. Plus qu'à engager des dompteurs d'éléphants pour maîtriser tout ça. Et on organise une vente de patate pour financer les dompteurs. Au moins, après tout ça, les métiers du cirque seront vachement développés. Mais après, si tout le monde veut faire du cirque, il n'y aura plus personne pour faire le reste. Et c'est ainsi qu'on arrive à l'anarchie. Tout le monde survivra en mangeant les éléphants jusqu'à ce que l'espèce s'éteigne.
Conclusion : les écologistes s'opposeront à un quelconque projet de volcan.

Jack secoua la tête. Il se rendit compte qu'il était encore parti en... parti en... bah en cacahuète. Dur dur d'émerger. Il se redressa et s'étira. Il devait bien avoir dormit deux ou trois heures. Et le fait que le soleil était en train de se coucher, ou plutôt de s'éteindre, le lui confirma. Mais qu'est-ce que c'était qu'il avait vu à peine quelques secondes plut tôt en se réveillant ? Il aurait juré une explosion. Un genre de feu d'artifice peut-être ? Il y en aurait eu d'autres qui auraient suivi alors. A moins qu'avec sa chance extraordinaire il ne se soit réveillé qu'à la toute fin du spectacle. Ou alors c'était juste une explosion, comme ça... à Underland, il ne fallait pas s'étonner. Jack observa vaguement les alentours et ne vit personne dans le coin...ah si...là-bas, il pouvait voir une silhouette humaine. Sans doute la personne responsable du flash lumineux qu'il avait à peine eu le temps d'admirer.

Bon, maintenant qu'il était réveillé, qu'est-ce qu'il allait faire ? Son emploi du temps était on ne peut plus vide. En même temps s'il avait été remplit, il ne l'aurait pas suivi. Incapable de prévoir quoi que ce soit. Bon bah il allait sans doute se remettre à errer, comme d'habitude. C'est déjà quelque chose. Il se leva et s'étira encore une fois. C'était vraiment dur le réveil. Et puis bah, en route pour nulle part. Il se mit à marcher lentement, mais au bout de quelque pas, son regard retomba sur la silhouette qu'il avait vu un peu avant. Piqué de curiosité, il s'approcha. C'était une jeune fille qui, vu de loin, pouvait sembler très vieille à cause de ses cheveux blancs, mais vu de plus près, donnait plutôt l'impression d'être une jeune adulte. Mais ce qui l'avait attiré c'était... qu'est-ce que ça donnerait si cette même jeune fille était en mode mort-vivante ? Il ne pouvait s'empêcher de penser que ça rendrait super bien. M'enfin il n'y avait pas trente-six façon de le savoir. Il s'approcha d'elle puis s'assit à proximité de la... cible ? Le terme serait plutôt modèle. Il sorti de ses poches son fidèle petit cahier à dessin qui commençait à être bien remplit et un stylo, qui lui, commençait à être fort vide.

-Salut

Oui, parce que quand on s'apprête à dessiner quelqu'un, que ce soit de façon réaliste ou pas, la politesse veut qu'on dise tout de même bonjour. Comme ça, vous ne pourrez pas dire qu'il est mal élevé. Mais sans prêter d'avantage attention à ces formules de vie sociale, il se mit à dessiner sa future oeuvre d'art de façon appliquée. Après tout, il avait tout son temps, et ça faisait longtemps qu'il n'avait pas fait un dessin soigné. Voilà qui allait changer de ses gribouillis habituels. Vous savez, ce genre de gribouillis que les gens qui savent dessiner disent que c'est mal fait alors que ceux qui sont nuls disent qu'ils aimeraient faire des gribouillis mal fait comme ça...

Bref, il avait trouvé comment s'occuper.


Si être bizarre signifie être différent, alors être bizarre n'est pas forcément une mauvaise chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Où qu'elle est ma bombe ?

Délits : 809
Date d'arrivée : 21/10/2013
Age : 23

Description fédérale
Crime: attentats pour sauver les pinguins
Toutes ces petites choses à savoir:

MessageSujet: Re: Une ballade pour l'inspiration ? [libre]   Mar 3 Déc - 23:03

Le soir tombait lentement, maintenant que le spectacle aux mille couleurs était terminé.

Naéra, étais concentrée sur la fabrication de ses bombes, elle avait synthétisé une bombe à la violette, et s’occupait de faire une bombe à la rose "…. Un peu de tri glycérine, des colorants roses, on réduit le tout à l’état de poudre, des arômes de rose et de framboise, on mélange doucement pour ne pas faire exploser… "

Salut

"… une enveloppe de carbone, et au centre une plaque gravée en forme de fleur de cerisier, on verse la poudre lentement dessus, la résine pour la garder en place, et on referme l’enveloppe de carbone."

Bon maintenant, qui est le crétin qui a osé la déranger en pleine préparation ?
Un suicidaire surement, il n’y a que eux, ou ceux qui cherche à se battre, qui souhaite se prendre une mini-bombe à la figure, à croire qu’ils sont idiots… Quoique non ils le sont tout simplement.

En même temps, quand dans la rue tu croise une personne avec un couteau tu l’évite, et bien quand on se balade avec des bombes, les gens devraient avoir le bon sens de s’écarter voyons… comment ça ils ne sont pas sensés savoir qu’il y a des bombes dans les poches ? En même temps pour l’effet de surprise, c’est mieux quand personne ne s’en doute. Sinon, ce serai comme si un assassin te disait qui il est, comment il s’appelle et qu’il va te tuer, au moins ce serai original comme introduction, pas comme tout ces types qui se disent assassins et qui sont incapable d’éviter de marcher sur la queue d’un chat.

Bref, une fois la bombe finie et sécurisée, elle se retourna et vit un ….  Un clochard ? C’est ce à quoi l’allure de la personne qui s’était permis de s’asseoir à côté d’elle lui faisait penser. Il avait l’air occupé sur un calepin, et ne la regardait pas…. " Surement une autre personne venue profiter de la vue " pensa t-elle alors. Elle le détailla, des cheveux noirs, un manteau noir… tient une écharpe rouge, un peu de couleur sur ce personnage monochrome. Cependant elle détourna son attention de ce type pour se concentrer sur ces explosifs.

"Si je mélangeais l'arôme de poire avec celui du caramel, et que j’y rajoutais un peu de nitrate d’ammonium et une forme de poire pour quand cela explose ? " Les pensées de Naéra, était concentrées sur la fabrication de ces futures fleurs de lumières odorantes, si bien que quand plus rien n’était visible, car le soleil était éteint, elle ne le remarqua pas. Ce fut lorsque, qu’elle entendit le hululement d’une chouette, ou alors était-ce un hurlement venant de la ville qui se dresse plus loin, qu’elle s’en rendit compte et alluma sa lumière de poche.

Elle regarda à côté d’elle, et vit l’hurluberlu de tout à l’heure, toujours sur son calepin qui, malgré le noir ambiant, semblait continuer de griffonner quelque chose.

- Un peu de lumière peut-être ?

Elle ne serait apparemment pas la seule à profiter de l’inspiration de ce lieu ce soir.


Je souhaite faire sauter le monde, mais le monde serait moins drôle s'il n'existait plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Laisse-moi dessiner ta noirceur.
Laisse-moi dessiner ta noirceur.

Délits : 2010
Date d'arrivée : 14/08/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Une ballade pour l'inspiration ? [libre]   Jeu 16 Jan - 22:26

Les Zombies, c’est deux fois plus dangereux la nuit quand on est sourd. Parce que du coup, on ne les voit pas forcément vu qu’il fait noir. D’autant plus qu’ils peuvent arriver par derrière. Conclusion, les premiers à se faire manger part ces morts-vivants en loques sont les sourds parce qu’en plus de ne pas les voir en pleine nuit, ils ne les entendent pas. C’était une petite pensée qui passa rapidement dans le cerveau du grec avant de se fondre dans un amas d’autres petites pensées plus bizarres les unes que les autres et sur lesquelles nous n’avons nul besoin de nous étaler. Il venait était toujours sur son dessin qui rendait fichtrement bien. Une femme zombie dans une forêt tellement dense qu’elle ne laissait même pas passer la lumière lunaire. Parce qu’une fois qu’il avait terminé le personnage, il s’était senti motivé pour faire un décor, aussi simple soit-il. Il était en train d’améliorer encore certains endroits, d’en refaire et tout ça quand une voix extérieur s’adressa à lui.

- Un peu de lumière peut-être ?

Et c’est là qu’il réalisa que… bah il n’y avait pas que sur sa feuille anciennement vierge qu’il faisait nuit. En effet, il leva le nez de son cahier et le soleil était éteint, tel un interrupteur. Ca devait être plus ou moins ça le concept. Il faisait ce genre de noir où vos parents vous disent « oh mais tu vois rien du tout là, tu vas t’abîmer les yeux » et où vous répondez que vous voyez très bien… puis ils allument la lumière et là vous vous rendez compte que c’est quand même vachement mieux avec quelques rayons lumineux. Il répondit avec un sourire.

--C’est pas de refus, merci.

C’était sympa de sa part de proposer. Elle avait l’air de faire des travaux manuels donc elle aussi devait avoir besoin d’y voir un peu plus clair. D’ailleurs…elle faisait quoi exactement ? Jack regarda vite fait ce qui entourait la jeune femme. Un paquet de produits non identifiés…c’était peut-être ça qui sentait pas très bon depuis tout à l’heure… Un mélange d’un paquet d’arôme, ça ne donne jamais rien de bien, surtout à forte dose. Et puis il y avait aussi des trucs qui ressemblaient à des…bombes ? En tout cas c’était l’idée que Jack s’en faisait. C’était peut-être elle qui avait provoqué l’explosion de tout à l’heure. Auquel cas elle lui avait offert un des réveils les plus originaux de sa vie. Parce que se réveiller avec une explosion sous les yeux, c’était pas commun…enfin ça dépendait pour qui. Par exemple, la fille en cheveux blanc, c’était possible que ce genre de choses lui arrive bien plus souvent. Mais ce n’était qu’une hypothèse.

Bon eh bien il compléta son dessin en rajoutant des bombes un peu partout avec certaines qui explosent. Voilà, comme ça on garde le caractère du personnage. C’est pas parce qu’on est devenu un zombie qu’on arrête ses activités professionnelles hein. Quand on veut arrêter de bosser, on s’arrange pour ne pas ressusciter. Enfin bref, il observa les bombes de l’inconnue pour les dessiner avec toute la fidélité possible mais un truc le chiffonna… elles n’étaient pas… pas… originales, voilà. Peut-être qu’en rajoutant, ne serait-ce qu’une petite tête de mort avec un chapeau de chapelier fou et une oreille de lièvre de Mars… voilà, c’était déjà mieux. La magie du stylo.

-Tu devrais dessiner dessus, ça rendrait mieux.

Simple avis d’amateur. Même si c’était destiné à exploser et donc à être détruit, il n’y avait aucune raison pour qu’avant ça, ça n’ait pas un minimum de gueule. Jack imaginait déjà un paquet de trucs sympa à mettre dessus… bon, la surface n’était pas plate, donc ce serait un peu plus galère pour gribouiller, mais pas infaisable. Ca lui rappelait quand il était gamin… il faisait de la peinture sur des cailloux… et c’était même pas encore la crise à l’époque. Nan mais ça rendait bien. Ca décorait la maison en plus. Enfin tout ça pour dire que si un gosse arrive à peindre sur des cailloux à la surface on ne peut plus improbable alors sur des bombes qui, elles, en ont une plus régulière, c’était envisageable.

Et puis là, une image mentale d’un mec qui explose de l’intérieur. Jack s’était vaguement demandé si quelqu’un avait déjà eu l’idée de manger une bombe pour se suicider, et après réflexion, c’était fun comme mort. Le truc explose dans le ventre du mec et BOOM, pleins de bouts d’organes dans toute la pièce avec un paquet de sang, et comme ça, ça laissait de l’occupation pour les proches qui retrouveraient les morceaux de cadavres…en tout cas pour ceux qui aiment les puzzles et la couture. Le reconstituer, ça reste quand même plus pratique pour l’enterrement. A moins qu’il ne préférait être réduit en cendre. Ce qui éviterait la partie reconstitution. Ca enlèverait presque tout le fun, quel rabat-joie il ferait !

Et c’est en cette soirée calme et apaisante que Jack s’imagina une femme dans une salle couverte de sang avec des bouts d’être humain dans plusieurs petits recoins tirant une sale tête et se demandant parmi tous les métiers du monde, pourquoi avait-il fallu qu’elle devienne femme de ménage.


Si être bizarre signifie être différent, alors être bizarre n'est pas forcément une mauvaise chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Où qu'elle est ma bombe ?

Délits : 809
Date d'arrivée : 21/10/2013
Age : 23

Description fédérale
Crime: attentats pour sauver les pinguins
Toutes ces petites choses à savoir:

MessageSujet: Re: Une ballade pour l'inspiration ? [libre]   Lun 26 Jan - 19:41

La nuit avançait lentement, et surtout froidement en fait, pourquoi fallait-il qu'il fasse froid une fois la nuit tombée, heureusement que sa lampe a fonction chauffage intégré. En plus, ils pourraient mettre une lune ça donnerait un aspect fantomatique au lac, ça rendrait tellement bien surtout avec une fumée violette ou rouge sang, comment je pourrais faire ça ? pour la fumée violette, un peu d'iode et d'aluminium ainsi que de l'eau chaude, le seul problème c'est que c'est une réaction relativement toxique. La fumée rouge, il faudrait revoir le principe du fumigène pour ça. Plein de couleur serait alors possible et même que je pourrais ajouter des parfums pour rendre plus agréable et cacher les mauvaises odeurs du lac, quoi ? C'est vrai le lac il a beau être beau a voir il ne sent pas la rose, avec tous les corps qui pourrissent dedans, les carcasses d'objets qui ont rouillés... il faudrait que j'aille étudier ça de plus près, il devrait y avoir quelque cobayes a trouver. Enfin bref avant cela j'ai encore deux bombes à faire, voici ce qu'il lui restait à faire et la commande serait finie.

-tu devrais dessiner dessus, ça rendrait mieux.

Je pris une de mes bombe, et la regarda d'un air pensif.
"c'est vrai que ça fait un peu tristouille comme ça, mais cela devient une telle oeuvre d'art quand cela explose que j'oublie facilement qu'avant ce n'est pas digne d'être appeler oeuvre. Le problème c'est que en dessin j'ai toujours été sous-douée et même moins encore".

-Parce que tu dessinerais quoi dessus ? Un crâne de pirate ?.... oh oui avec des épées.... Mais je sais pas dessiner.

c'est vrai des dessins super classes sur des bombes qui exploseraient en prenant ces formes se serait magnifique, voire même parfait.

Donc je disais deux bombes, oh une qui explosera façon chat de cheshire avec le même sourire, et violet s'il vous plait, et la dernière sera épique, pleine de couleur, je ne sais pas encore à quoi elle ressemblera mais se sera une de mes plus belle création.

Une inspiration au poil dans une soirée pas si mal en fait, il est sympa le clodo... c'est quoi déjà son nom? Je suis pas sur qu'il c'est présenté. Et il dessine quoi au juste ? il aurait pas une pomme ?

- Au fait moi c'est Naéra, chimiste spécialisée dans les explosions, t'as pas une pomme par hasard ?

Après tout ce type même s'il est sympathique pourrait me servir éventuellement de cobaye humain, je me demande bien comment il réagirait a une forte dose de caféine couplée à de l'herbe à chat, après tout je cherche aussi de nouvelle drogues à tester, ça fait pas mal commerce dans le coin.


Je souhaite faire sauter le monde, mais le monde serait moins drôle s'il n'existait plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Laisse-moi dessiner ta noirceur.
Laisse-moi dessiner ta noirceur.

Délits : 2010
Date d'arrivée : 14/08/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Une ballade pour l'inspiration ? [libre]   Dim 1 Fév - 23:18

-Parce que tu dessinerais quoi dessus ? Un crâne de pirate ?.... oh oui avec des épées.... Mais je sais pas dessiner.

Hein quoi ? Jack n'avait pas tout suivi, de quoi elle parlait ? C'était quoi cette histoire de crâne et d'épées ? Ils n'étaient pas en train de parler d'un cirque de mouches ? Ah nan, ça c'était dans sa tête, il était parti de la femme de ménage qui nettoie des organes et il était arrivé cette histoire d'insecte. Et évidemment, ces pensées n'avaient pas traversé ses lèvres. Du coup ils parlaient de quoi juste avant ? Jack se repassa les paroles de la jeune femme dans sa tête... Ah ouiiii ils parlaient de dessiner sur les bombes, ça lui revenait maintenant. Pourtant ça ne faisait pas une minute qu'il avait engagée la conversation sur ce sujet et il avait eu le temps de zapper. Il avait décidément de grosses difficultés de concentration. Mais pour en revenir au sujet, ouais ça pourrait être sympa son histoire de tête de mort. Sinon quoi d'autres ? Jack se permit de prendre une bombe et contempla la petite sphère noire. Pourquoi pas faire des yeux et un sourire effrayant comme on fait sur les citrouilles d'Halloween ? Ou encore s'amuser à faire un pentacle satanique. Ou encore mieux ! Avec la forme ronde, on pouvait déguiser cette bombe en énorme oeil qui aurait quitté sa tête. Pleins d'idées fusaient dans sa petite tête imaginative et il fallut que l'inconnue le sorte une fois de plus de ses rêveries.

-Au fait moi c'est Naéra, chimiste spécialisée dans les explosions, t'as pas une pomme par hasard ?
-Une pomme ? Euh attend...

Est-ce qu'il avait une pomme ? C'était une bonne question ça. A priori non, mais il pouvait toujours vérifier. Il déposa la bombe sur le côté et commença à fouiller ses poches. Un billet de monopoly, non… Une cuillère à café, non… Une pelote de laine, non plus… Une souris d’ordinateur, pas vraiment… Ah tient ! Une pomme ! Maintenant qu’il y pensait, il avait été faire un tour dans les bois la veille et il se rappelait en avoir prit une en réserve. Elle ne semblait pas trop en mauvais état. Il la frotta tout de même contre son t-shirt avant de la tendre à la jeune femme avec un sourire, on ne sait jamais ce qui a pu traîner dans ses poches.

-Elle devrait être encore bonne. Bon appétit.

D'ailleurs en y repensant, ça faisait combien de temps qu'il n'avait pas mangé ? Depuis ce matin il lui semblait. Tôt ce matin. Très tôt. Avant d'aller dormir en fait. Bah peu importe. Il avait l'habitude de très peu manger. Habitude qu'il avait bien avant d'arriver dans cette prison. Ah... la pauvreté.

Sinon il avait quoi d'autre dans ses poches ? Parce qu'il était décidé à donner à ces bombes un peu plus de classe. Mais pour le coup, il doutait qu'il puisse faire quoi que ce soit avec un stylo ou un crayon à papier. Le mieux aurait été d'avoir un peu de peinture mais là... Il n'était pas vraiment équipé... Il replongea donc ses pains dans les poches immenses de son manteau et chercha... donc non ça c'était la souris de tout à l'heure... D'ailleurs il la sortit et la posa sur le sol, peut-être que plus tard, quelqu'un la trouvera et lui trouvera une utilité, mais lui, il n'avait même pas d'ordinateur donc il n'avait aucune raison de s'encombrer. Puis il recommença à chercher... Un pinceau... une chaussette... Bon, le plus simple, ça allait être de tout sortir. Il prit donc une grosse poignée de tout ce qui se cachait dans les abysses de ses poches et étala tout ça sur le sol. Voilà, alors... est-ce qu'il y avait un truc intéressant là-dedans... ? Jack repéra un blanco. Eh bien parfait ! Quoi de mieux qu'un blanco pour dessiner sur du noir ? Il le saisit dans sa main droite et prit reprit l'explosif dans sa main gauche. Puis il regarda la fille aux cheveux blancs en souriant comme un gamin prêt à s'amuser.

-Je vais pouvoir faire quelque chose pour tes bombes.

Il posa l’objet sur le carnet qui était resté sur ses genoux et secoua le blanco.

-Donc tu avais demandé un crâne de pirate avec des épées ? C’est partit !

Jack déboucha le blanco et commença à appliquer la substance blanche sur l'objet noir qu'il tenait fermement de sa main gauche pour éviter qu'elle ne roule. Bon, le blanco, c'était pas le must pour dessiner. Mais Jack s'en sortait très bien. En même temps, c'était son métier. Il était doué pour peu de choses mais on ne pouvait pas lui enlever son talent pour le dessin. Il s'amusa même à ajouter une fissure sur le crâne en enlevant du blanc avec son ongle. Il se dit d'ailleurs qu'à l'avenir, il devrait arrêter de les ronger, parce que là, c'était pas pratique. Mais bon, avec de la patience et du doigté, ça rendait tout de même super bien. A certains endroits il s'arrangeait pour qu'il y ait plus de blanc que d'autres pour créer des effets d'ombres et donner un peu de vie et de réalisme à tout ça. Si tenté qu'on trouve qu'un crâne avec un regard méchant puisse sembler vivant et réaliste. Puis il s'attaqua aux sabres qu'il fit apparaître en dessous de la tête sans chaire. Il tenta quelques ornements et là encore, il joua avec son ongle. Cela pouvait paraître stupide de s'appliquer autant sur un truc destiné à exploser. Mais Jack ne se posait même pas la question et se contenta de faire de son mieux. Le dessin c'était sa passion. Alors tant pis si son oeuvre était destinée à disparaître, il se serait amusé à la faire. La beauté de l'art éphémère.

Une fois son dessin achevé, il posa ce qui lui avait servit de crayon et agita sa main de haut de bas pour faire du vent sur la bombe afin que le blanco sèche plus vite. Après quatre-cinq mouvements, il arrêta, observa le résultat final et fût plutôt satisfait. Ouais, ça rendait super bien. Il se tourna vers la jeune fille pour lui montrer le fruit de son labeur.

-Alors, satisfaite ?


Si être bizarre signifie être différent, alors être bizarre n'est pas forcément une mauvaise chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une ballade pour l'inspiration ? [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une ballade pour l'inspiration ? [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Underland :: RPG – Les alentours :: Le Lac-